dimanche 24 avril 2011

Un comité de Sahaja Yogis pour communiquer

Voici un extrait du dialogue entre quelques personnes et Shri Mataji. Le son est assez mauvais, d'où quelques passages non traduits.



Grégoire: rires puis paroles inaudibles.  
Shri Mataji: Que dis-tu ?
Sahaja Yogi 1 : Ce qu’il veut Mère -
Sahaja Yogi 2: Ils vont en Russie (traduit de l'Hindi)
Shri Mataji : Qui va en Russie? (Hindi)
Sahaja Yogis: Ils y vont tous. (Hindi)
Dr. Bohdan: Shri Mataji, il y aura 6,5 milliers de gens, dans 10 jours, 6, 5 milliers de Yogis russes et ukrainien, dans 10 jours, qui seront à Togliatti. (en Russie) Traduction en Hindi
Shri Mataji: (Ab zimme dari aap log ka hai). Maintenant, c’est votre responsabilité
Sahaja Yogi 1: (Ji), oui, Shri Mataji
Shri Mataji: Je dis que tu en prends la responsabilité, mais tu peux me contacter. Tu peux m’écrire.

Grégoire: Nous le ferons Shri Mataji. Vous êtes tout le temps avec nous, au Sahasrara. Vous restez avec nous dans notre Sahasrara. Rires.
Sahaja Yogi : Shri Mataji, vous êtes toujours avec nous au Sahasrara (Traduction en Marathi)
Rires
Shri Mataji: (Hindi, inaudible) (Gaari kahan hai?) Où est la voiture ?
Un Sahaja Yogi répond en Hindi que la voiture est là, à l’extérieur.
Sahaja Yogis : Jai Shri Mataji
Sahaja Yogi 1: Pranam Shri Mataji
Shri Mataji: Vous devez former un comité central. Un comité central, peut-être à Londres, ou bien ici (à Cabella), ou bien où vous voulez. Un comité central. Ensuite, vous pouvez les informer (les autres Yogis) de ce qui se passe, n’est-ce pas ?
Sahaja Yogi : Oui
Sahaja Yogi : Nous devons le faire Shri Mataji.
Sahaja Yogi : Comme le Conseil Mondial?
Sahaja Yogi : Nous avons un Conseil Mondial, Shri Mataji.  
Grégoire: Comme le Conseil.
Sahaja Yogi : Nous avons le Conseil.
Shri Mataji: Vous devez informer sur ce qui se passe. Un comité central, avec disons, 5 personnes.
Grégoire: Communication, pour la communication?
Shri Mataji: Ah. Non, non ! Pour la communication.
Grégoire: Oui, Shri Mataji
Shri Mataji: Je veux dire que s’il y a un problème ou autre chose, alors vous pouvez vous en occuper.
Sahaja Yogi : Jai Shri Mataji
Sahaja Yogis : (Yahaan Pe? Cabella meen? Cabella meen banae?) Ici? A Cabella? Le faire à Cabella?
Shri Mataji: (Kya ?) Quoi?
Sahaja Yogis : Un comité, un conseil?
Shri Mataji: (Nahin, kabhi bhi banao). Non, pas forcément, vous le faites n’importe où.
Sahaja Yogi: (Ji, accha ji). Oui, d'accord, oui.
Shri Mataji: (Yahan bhi) ....Ici aussi c’est possible (Chaar, paanch ....le lo). Prenez 4 ou 5 ... Faites-en un ici et un autre en Inde.
Sahaja Yogi: (Ji), oui Shri Mataji.
Shri Mataji: (So koi yahaan problem hai to aap bataiye India meen). Donc s’il y a un problème ici, vous les en informez en Inde.
Sahaja Yogi: Ji, Shri Mataji.
Shri Mataji: Et puis ils me le diront.  

Sahaja Yogi: Ji Shri Mataji , (bhilkul theek hai). Oui, absolument
Sahaja Yogi: On a compris maintenant, on a compris.
Shri Mataji:  A un Sahaja Yogi: Mets du “Kajal” dans tes yeux. Rires. Tu n’en mets pas, tu devrais en mettre? Est-ce que tu lis beaucoup ou quoi ?
Sahaja Yogi: Si, je lis ? Pas tellement, pas tellement.
Shri Mataji: Tes yeux sont un peu abîmés.
Sahaja Yogi : Ah.
Shri Mataji: (Chale). Allons-y.
Sahaja Yogis : Jai Shri Mataji.
Shri Mataji: C’était bien de vous voir.
Shri Mataji Nirmala Devi, discours suivant la réception des cadeaux, Guru Puja, Cabella, 20/07/2008
Shri Mataji voudrait la création d’un comité pour faire passer toutes les informations au sujet des actualités de Sahaja Yoga. Malgré l’insistance des Yogis à vouloir lui parler du Conseil Mondial, Shri Mataji tente de faire comprendre qu’Elle voudrait un comité de 5 personnes pour permettre une communication efficace en Occident et un autre en Inde, le lieu n’étant pas important.

Le "Kajal" est une poudre naturelle qui pique un peu les yeux et qui noircit le regard. Ce n'est pas un simple maquillage car les larmes qui coulent après utilisation "nettoient" les yeux, donc par conséquent le chakra de l'Agnya. C'est donc une technique de nettoyage vibratoire que Shri Mataji propose à ce Yogi pour qu'il ouvre ce centre.
Le Kajal est un produit naturel utilisé en Inde depuis des millénaires, autant comme soin qu'en tant que maquillage. Il s’agit d’une pâte noire et épaisse faite à partir de végétaux et de sulfure d'antimoine, qui est utilisée traditionnellement « contre le mauvais œil ». Le Kajal est généralement appliquée avec un doigt sur le rebord intérieur de la paupière inférieure autant par les hommes que par les femmes. Une mère applique du kajal sur les yeux de son enfant dès qu’il a atteint les 6 ans. Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire