samedi 16 avril 2011

Sattva guni, la voie du milieu



« Le sattva guni, la voie du milieu ou le sattva guni (canal central) comme ils l'appellent, voyez-vous, ce sont aussi les gens dont le sattva guni est le plus présent en eux, ils voient les chakras dans leur forme correcte. Mais sattva guni ne doit pas être confondu avec les gens qui croient que si vous mangez ceci, alors c'est sattvic, si vous mangez cela, c'est tamasic ... Par cela, vous voyez les choses selon une juste perspective. Par exemple, vous devez expliquer pourquoi Krishna a tué tant de rakshasas (démons) et c’était absolument sattvic, dharmique, absolument dharmique. Pourquoi Durga a-t-elle tué tant de rakshasas alors? Elle a du boire le sang d'un grand nombre rakshasas.

Donc, vous voyez, quelle que soit l’action, la sagesse, le bonne voie vient de telles personnes qui ne sont ni trop d’un côté (canal lattéral), ni de l’autre, et qui savent exactement quelle est la bonne façon de voir la vie. Ces gens nés Réalisés, sont d’une substance très rare, ils sont très peu nombreux. Je dirais qu’on parler de Bouddha et de Mahavira qui sont les deux seuls êtres humains à être passés par de nombreuses vies, allant d'un extrême à l'autre, pour finalement, découvrir qu’aller aux extrêmes n'est pas bon. Pourtant, ils n'ont pas atteint l’éminence totale d’une Incarnation.

Donc il fallait créer un modèle qui offrirait un point fixe pour que les gens puissent tendre vers ce point. Et ceux-là (ces déités et ces grandes âmes Réalisées) sont les différents modèles qui sont placés en nous sur nos chakras. Ces modèles sont parfaits et appartiennent à ces chakras. Ainsi, une personne observe les chakras et leur donne une certaine importance selon sa nature (son guna).


Par exemple, une personne comme Shankaracharya, Shankaracharya est une âme née Réalisée de nombreuses fois. Il n'est pas né Réalisé une fois, mais de nombreuses fois. Shankaracharya est en quelque sorte, au centre, peut-on dire, est l'un de ceux qui sont au centre (canal central). Donc, lorsqu'il parle de son chakra du Mooladhara, il a déjà fait de nombreuses fois le chemin (méditatif qui mène au Mooladhara) et maintenant il accède aux formes les plus subtiles. Donc lorsque Shankaracharya dit que si “le chakra du Mooladhara est totalement ouvert, on peut marcher sur l’eau”, c’est vrai, car il en est à ce stage subtil d’accomplissement. »

Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux âmes Réalisées, séminaire de Bordi du 26 au 29, premier jour, 26/01/1977 Adi Sankaracharya ou Adi Shankaracharya est un grand maître de l'hindouisme du VIII ou IX siècle (788-820). Il a développé les Vedanta.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Anonyme a dit…

I'm not sure where you're getting your info, but great topic.
I needs to spend some time learning much more or understanding more.

Thanks for magnificent information I was looking
for this information for my mission.

My weblog ... Air Max

Enregistrer un commentaire