vendredi 8 avril 2011

II Le Preta Loka, avant la Création selon Sahaja Yoga


« Dans le Preta Loka les "corps" deviennent de plus en plus petits…Jusqu’à ce qu’un corps forme une ovule et ce que vous connaissez comme un sperme, soit formé dans un corps.

Je ne sais pas si vous avez observé la division des chromosomes, et la façon dont elle se produit. C’est une division totale, si le chromosome est ainsi, c’est une division totale et multiple et il se produit alors une séparation totale.

C’est pourquoi les mariages et la sélection de partenaires prennent une place importance pour les corps ordinaires, mais cela ne compte pas pour le Divin.

Par exemple, une des ovules peut s’associer avec le sperme d'un autre (corps). Cela se produit à un stade inférieur de l'évolution ; entre les êtres humains, cela se passe aussi comme cela, pour certaines personnes qui ne sont pour ainsi dire pas très évoluées.

Mais la plupart du temps, l’ovule rejette le sperme, et n’accepte que celui qui est censé être accepté. Or, c’est un travail si minutieux, c’est si fantastique que c’en est incroyable. Nous n'avons aucune idée sur la façon dont Dieu travaille. C’est absolument énorme (de voir) que même les ovules rejettent le sperme qui n'est pas leur seconde moitié. Et c'est pourquoi tant de spermatozoïdes et de si nombreuses ovules sont gaspillés.

Vous pouvez donc imaginer qu'il existe un énorme appareil qui réussit à faire cela. Surtout, pour ceux qui sont Réalisés, si ou bien quand ils renaissent, les forces du Divin s’associent pour veiller à ce que cette ovule soit placée chez quelqu’un qui finira par rencontrer la personne ayant le sperme adéquat, afin que la rencontre se fasse sans problème. Et le divin prend soin de ces grandes âmes. L’œuvre du Divin est vraiment fantastique.

Comprendre comment la conscience, la perception de Dieu peut s'occuper de toutes les petites choses minuscules du monde est au-delà de la conception humaine. Vous ne pouvez pas même pas faire une simple chose comme lier ceci à cela, sans avoir une attention humaine qui se pose (sur cette action). Vous pouvez donc imaginer l'attention de Dieu qui place tant de graines dans la Terre Mère et qui vous donne de si grands arbres. Je veux dire que vous les avez pris pour acquis, mais si vous observez, vous verrez cette fantastique et dynamique force derrière cela, et penserez qu’elle agit parfaitement. Mais nous pensons que tout est automatique et c'est ainsi que nous pouvons le supporter, et c'est ainsi que nous pouvons supporter Sahaja Yoga aussi, en pensant que tout est automatique. »

Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux âmes Réalisées, séminaire de Bordi du 26 au 29, premier jour, 26/01/1977

Publié par sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire