mardi 15 mars 2011

Dans un journal australien


Ce leader du Yoga a développé sa vision dans le monde entier

Shri Mataji, fondatrice de Sahaja Yoga est née en 1923 en Inde et est décédée ce mercredi février en Italie. Elle a fondé un mouvement de méditation, Sahaja Yoga, dans le monde entier, qui a té enseigné en Australie depuis 1982.
Shri Mataji a visité pour la première fois l’Australie de l’ouest en 1983 et a cimenté ses relations avec l’Etat en établissant son mouvement en Italie.
Sa vie a débuté d’une façon confortable en Inde le 21 mars 1923, dont les parents, Cornélia et Prasad Salve, un descendant direct de la famille royale de Shalivahan, ont été des instruments auprès du Mahatma Gandhi, dans la lutte contre les Britanniques et pour la libération de l’Inde. Son père, un membre érudit de la première constitution de l’Assemblée indienne, a aidé à la rédaction de cette première constitution.


La jeune Nirmala, comme on l'appelait alors, vivait avec ses parents dans l'ashram de Gandhi. La légende veut que Gandhi ait été si impressionné par sa profondeur et sa sagesse qu'il lui ait demandé conseil sur des sujets spirituels. Elle a étudié la médecine jusqu'au moment où elle est devenue une étudiante activiste dans le mouvement de libération de l'Inde, alors même que ses deux parents étaient emprisonnés.
Apparemment, elle était consciente de ses talents spirituels mais a préféré se marier et fonder une famille avant de mettre ses pouvoirs en action. Elle et son mari, Sir C.P. Srivastava ont élevé deux filles, un fonctionnaire qui a été de 1974 à 1989 Secrétaire général de l'organisation maritime de l'ONU.
En 1970, alors âgée de 47 ans, Nirmala était en méditation lorsqu'elle a découvert le secret qui aboutirait à Sahaja Yoga. En un mot, elle a découvert comment devenir conscient et sans pensée afin d'obtenir la Réalisation du Soi, un processus, qui selon la religion hindoue, peut prendre des dizaines d'années à se réaliser après un long travail de discipline personnelle... Ainsi éveillée, elle a parcouru le monde en tant que Shri Mataji Nirmala Devi, Mère révérée, encourageant les personnes à accomplir en groupe cette perception, conscience sans pensée...
Article de Torrance Mendez

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire