lundi 14 février 2011

La facilité de la Réalisation du Soi



« Après la Réalisation, la première chose à faire est de vénérer Shri Ganesha, car il est la base par laquelle vous avez obtenu votre Réalisation. Il est le premier, celui qui a été crucifié puis qui a obtenu sa Résurrection. C'est lui qui a ouvert le chemin de la Réalisation pour vous, donc vous devez le vénérer en premier,avant n'importe quelle déité...Il a obtenu, pour votre salut, la plus grande ascencion évolutionnaire; il est devenu un être humain pour mourir et souffrir comme un être humain, de manière à ce que pour vous, la Réalisation ne soit pas difficile à obtenir.

Aujourd'hui, quand on dit que c'est très simple (d'avoir sa Réalisation), on oublie que les gens ont beaucoup travaillé pour vous la rendre accessible, pour créer le chemin.



Par exemple, supposons que Je me rende à Perth. Lorsque J'étais à l'école, Je pouvais lire (sur une carte) le nom de Perth, mais Je n'aurai pas pu imaginer que les Indiens puissent atteindre si facilement cette ville en prenant l'avion... Mais maintenant, c'est possible. Nous avons réussi aussi facilement cette sorte d'évolution entre l'Inde et Perth car des personnes ont travaillé en amont pour cela. Ils se sont sacrifiés. Combien de personnes ont du mourir pour arriver à créer un aéroplane ? Combien se sont blessés ? ... Nous sommes si privilégiés d'utiliser leurs sacrifices à notre bénéfice. Nous prenons tout pour argent comptant.

De même, lorsque nous disons que l'ascension spirituelle est chose facile, ce n'est pas aussi simple que vous le croyiez, car cela a fonctionné depuis des lustres et d'une façon très profonde...Si vous n'aviez pas connu d'aéroplane ordinaire, comment auriez-vous pu en construire un complexe ? Donc, avant tout, sachez que ce qui a été atteint, c'est la Réalisation du Soi et les pouvoirs de purification de Shri Ganesha.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha puja, Perth, Australie, 01/03/1983



Shri Ganesha, en tant que tel, ne s'incarne pas; le principe qu'il représente s'est incarné sous la forme humaine de Jésus Christ, qui est né de la Mère par l'intervention du Saint-Esprit. Il a ouvert le chakra de l'Agnya en incarnant le pardon jusqu'à la crucifixion, pour tracer la voie menant au Sahasrara et à la Réalisation du Soi.



Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire