samedi 1 janvier 2011

Traverser le mental



« ...Le Christ a dit dans sa prière au Seigneur: «Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés." Quelle chose formidable à dire ! Mais J'ai remarqué une chose en Occident, c'est que les gens ne savent pas pardonner. Ils sont pleins de haine. Et ils ne peuvent pas demander pardon, parce qu'ils sont bouffis d'un ego terrible. Bien qu'ils se sentent coupables, ils ne demanderont jamais pardon, ils ne diront jamais : "Oh mon Dieu, pardonnez-moi ce que j'ai fait"...

Sa vie a été si charmante et si belle. Il est venu sur terre comme une étoile filante, mais il a laissé une impression remarquable sur les gens. Sa crucifixion faisait partie du jeu (divin) car il a devait tracer le chemin dans le chakra de l'Agnya. Pour traverser le chakra de l'Agnya, il a été crucifié.
Mais son message n'est pas celui de la crucifixion. Les gens portent la croix et Je me sens très touchée à ce sujet. Il s'est lui-même crucifié. Mais ce n'est pas le message, ce n'est pas ce que vous devriez célébrer. Il y a des gens qui célèbrent la crucifixion.

Vous devez célébrer sa résurrection; célébrer sa résurrection car les êtres humains doivent être ressuscités.... Cette crucifixion du Christ, c'en est assez, elle a été suffisante. Vous ne pouvez pas porter la croix sur l'épaule. Ne n'avez pas à le faire car Il l'a portée pour vous. Il a tout fait pour vous. Il a dit aussi qu'il était mort pour tous les pécheurs. C'est un fait.
S'il n'avait pas accompli cela, il aurait été difficile d'ouvrir votre Agnya, à cause de deux problèmes dont je vous ai palé, les conditionnements et l'ego. Sa crucifixion a contribué à l'assouplissement de ces deux capacités horribles des êtres humains. Sa vie doit être comprise dans un sens très, très profond ...

Tant de choses stupides se passent au nom de la religion, pour celles aussi de Bouddha, de Mahavira et du Christ. Eux essaient de nous éloigner de la rationalité, parce que vous devez la traverser. Toutes vos limites sont la (conséquence) de ces pensées, de ces conditionnements. Nous devons aller au-delà de ceux-là...Nous devons aller au-delà de ce mental.
On doit comprendre ce qu'est ce mental. Le Christ a fait cela pour que nous puissions aller au-delà de notre mental. Si vous ne savez pas comment aller au-delà du mental, mieux vaut vous asseoir et méditer, et y arriver. Avec ce mental, toutes sortes de choses adviendront : la colère, les intrigues, les jalousies. Les six ennemis que nous avons, viendront à nous à travers ce mental. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Ganapatipule, Inde, 24/12/1995
Image : la Résurrection du Christ de Rembrandt, peinte sur toile vers 1635-1639, exposée au musée Bayerische Staatsgemaldesammlungen à Munich.


Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire