mardi 11 janvier 2011

Ouvrir son coeur, ouvrir son Sahasrara

« Une fois que le chakra du Sahasrara est ouvert, le Brahmarandhra s'ouvre, alors nous commençons à ressentir la Grâce, et elle va sur sur nos canaux Ida et Pingala nadis - la Grâce, pas la Kundalini. Et la Grâce qui est la "chaitanya"tout autour, calme nos côtés droit et gauche, ce qui fait que nos chakras s'ouvrent davantage, et davantage de fils de la Kundalini commencent à transpercer (la fontanelle).
C'est pourquoi Je dis toujours aux Sahaja Yogis qu'il est important de méditer. Si votre Sahasrara se porte bien, tous vos chakras se porteront bien aussi, car comme vous le savez, les pithas ou centres contrôlant tous ces chakras, se trouvent dans le cerveau autour de la zone limbique. Donc si votre Sahasrara est net tout fonctionne de différentes façons. Comment conserver le Sahasrara en bon état, c’est la question que l’on me pose toujours…
Telle que Je suis aujourd’hui, telle que vous me voyez, bien sûr ils disent “Sahasrara he Mahamaya”, ("le Sahasrara, c’est Mahamaya”). C’est l’illusion qui existe pour vous en permanence, qui est très insaisissable. Il devait en être ainsi autrement vous n’auriez pas pu me faire face...

S’il vous plait, ne prenez pas de photos quand je suis en train de parler, d'accord? Vous pourrez en prendre plus tard. Il n'y a pas de pression, soyez attentifs à ma conférence. S'il vous plaît, soyez attentifs, c'est important. Il faut que cela soit dit à l'avance, que personne ne devrait prendre de photos pendant un puja, parce que c'est une chose très intense que l'on doit réussir à suivre. Soyez attentifs s'il vous plaît. Même si vous ne comprenez pas, cela a un effet sur vous.
Je vous demanderai donc de poser une entière attention sur moi quand Je parle. Cela fonctionne mieux.

Or vous devez vous occuper de ce Sahasrara, c’est un temple… Quand vous dites que vous me mettez dans votre cœur, en fait, vous me mettez au Sahasrara. Car, comme vous le savez, le Brahmarandra, ici, (Shri Mataji touche sa fontanelle), c'est la zone de la fontanelle qui possède le pitha, le centre qui contrôle le cœur, qui est le siège de Sadashiva ou vous pouvez dire de Shri Shiva. Donc quand vous me mettez dans le cœur en fait vous me mettez là.
Alors pour élever le cœur au Sahasrara ou pour descendre le Sahasrara au cœur, c’est un problème pour deux types de personnes.
Certaines personnes qui ont un cœur sensible, Je dirais qu’en Europe, on peut dire que ce sont les Italiens qui ont un cœur très sensible- la première chose qu'ils font dès qu'ils me voient, c’est de mettre la main sur leur cœur. Et c'est ce que c'est, si vous essayez de me sentir dans votre cœur, pour commencer, c’est beaucoup plus facile. Pour me sentir dans le cœur - maintenant, vous pourriez demander: Comment faire? Vous devez m'aimer comme Je vous aime, vous devez aimer chacun de vous parce que vous êtes tous en moi.
Et vous ne pouvez pas enseigner à quelqu'un comment aimer, l'amour est à l'intérieur et l’amour se manifeste si vous ouvrez simplement votre cœur.
Et on ne peut pas apprendre à quelqu'un comment aimer, l'amour est en vous, et il se manifeste si vous ouvrez simplement votre cœur.
Nous devrions examiner ce qui stoppe cet amour.
D'abord, ce sont les conditionnements. En occident, voyez-vous, exprimer son amour est, en fait, considéré comme scandaleux. Cela leur prend du temps de dire: "Je t'aime". Mais dire: "Je te déteste", même un enfant pourrait continuer de dire: "Je te hais, je te hais je te hais."
Mais haïr quelqu'un est coupable. Pour tous, haïr est un péché. Donc dire: "Je te hais, je te hais" est un acte coupable. Alors ce qu'il faut faire c’est de dire, continuer à dire: "Je t'aime".
Après tout, vous devez aimer une personne qui vous est très chère. Vous aimez quiconque a fait quelque chose de bon pour vous. Mais si l'Adi Shakti elle-même vous a donné la renaissance, cela devrait être la chose la plus facile à aimer. Et si elle dit qu'ils sont tous dans son corps, alors cela devrait être encore plus facile de s'aimer les uns les autres.
Ainsi, le nettoyage du Sahasrara se fait par cet amour, cet amour qui n'est pas conditionné, qui n'est pas inhibé, qui ne demande aucun répit, qui ne demande rien en retour, "niracya (inattaquable)". Mais les conditionnements sont beaucoup trop importants.
D'abord, vous avez un problème de conditionnement lorsque vous pensez: "Ce conditionnement me fait haïr" ou "je ne peux pas aimer quelqu'un à cause de ce conditionnement". Mais en fait, les conditionnements sont eux-mêmes si absurdes, si vous les examinez un par un. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara puja, Sorrento, Italie, 06/05/1989

Le mot “pitha” en sanscrit signifie le siège, le trône, ou le centre d'un chakra. Le Brahmarandra est le siège, le trône du chakra du cœur quand celui-ci se retrouve au Sahasrara, au centre de la zone osseuse de de la fontanelle.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire