mardi 27 avril 2010

L'ouverture du Sahasrara


« Comme vous le savez, au Sahasrara se trouvent les sièges des sept plus importants chakras. Il y a 1.000 nadis, ou comme on dit, 1000 flammes, et chacune possède 16,000 pouvoirs. Chaque nadi (canal d'énergie) s’occupe d’un type particulier de personne ; les permutations et combinaisons de tous ces nadis entretiennent les êtres humains…

Le chakra du Sahasrara est la partie la plus belle de votre être. C'est un grand lotus, avec un millier de pétales de différentes couleurs, apparaissant comme de grosses flammes. C’est une chose que beaucoup ont vue, mais voir le Sahasrara déverser cette pluie torrentielle, c’était comme voir des flammes se transformer en fontaine, en fontaine de couleur et de parfum, ou penser à une fleur qui répandrait sa couleur et son parfum alentour.
Les gens ont peu écrit sur le Sahasrara, car quoi qu’ils aient pu voir, c’était d’un (point de vue) extérieur, il ne leur était pas possible de le voir de l'intérieur. Même avec un point de vue interne, si le Sahasrara n'est pas ouvert, vous ne pouvez contempler sa beauté : car quand l’ensemble du chakra est fermé, vous ne faites que passer par une mince ouverture et vous en ressortez.

Mais imaginez seulement un immense lotus aux mille pétales ; vous êtes assis à l’intérieur, sur la corolle, et regardez ces pétales, magnifiquement colorés, parfumés et vibrant de la félicité de la joie. Demeurer dans cette position, c’est l’idéal ; mais ensuite, après avoir été comblé de silence, vous débordez d’une compassion et d’un amour immenses, et où vous êtes attiré vers ces personnes qui ne savent pas encore ce que pouvoir (véritablement) voir signifie. … »


Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Le Raincy, France, 05/05/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire