samedi 3 avril 2010

III Le poisson dans la Bible


Un autre lien avec le symbole du poisson se trouve dans le Nouveau Testament :


« "Les gens d'aujourd'hui, qui sont mauvais et infidèles à Dieu, réclament un signe miraculeux, mais aucun signe ne leur sera accordé si ce n'est celui de Jonas. " Puis il les laissa et partit» Mathieu 16 (4)



Mathieu excédé des doutes des uns et des autres, fait référence à l’épisode où Jonas passe trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, avant de retrouver la terre ferme.

« Alors le Seigneur dépêcha un grand poisson pour engloutir Jonas. Et Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits. Des entrailles du poisson il pria le Seigneur… » Jonas 2.

Il compare ce signe miraculeux à celui du Christ qui est demeuré trois jours dans en terre, avant de ressusciter.



On peut retrouver un autre symbole du poisson avec les mages astrologues de Mésopotamie qui interprétaient les événements astraux en utilisant les signes du Zodiaque. Or, le ciel à l'époque de la naissance du Christ montre un alignement des planètes Jupiter et Saturne dans le signe du Poisson. Cet alignement a peut-être fait l'effet d’une étoile très brillante que les mages Arabes ont découverte puis suivie, cette étoile de Bethléem qui marqua la naissance de Jésus. De plus, à cette époque, l'équinoxe du printemps passait du Bélier au Poisson.


De nos jours, certains pensent que la conjonction des planètes en question se produisit autour du 15 septembre de l'an 7 avant J.-C. D’autres que la conjonction Jupiter-Vénus de l'an 2 avant J.-C. est une possible explication de l'étoile de Bethléem. Nombreux sont ceux qui s’accordent pour remettre en question la validité du mois de décembre.


Shri Mataji place la naissance de Jésus Christ au moment du Diwali, donc durant le mois indien "Ashwayuja", qui tombe en octobre /novembre. La naissance du Christ correspond à une nuit sans Lune, cette année ce sera le 6 novembre 2010. (voir articles sur le Diwali)



Enfin, s'il fallait un dernier signe de la prédominance de la symbolique du poisson, c'est le fait que Jésus-Christ alla chercher ses premiers disciples parmi les pêcheurs.



« Voyez le Christ, il a vécu à peine quatre ans, dans le sens où il était hors de ce pays (Judée). Il n’a pu travailler que quatre ans sur la mission qu'il avait à remplir. Donc, il n'était là que pour atteindre cette Résurrection (au niveau) du chakra de l’Agnya. Durant cette courte période, il a donné tant de belles paraboles, il est allé dans tellement d’endroits, il a parlé avec tant de personnes. Il a passé toute sa vie à faire cela.

Il vivait de manière très simple. Il n'avait pas de tentes, ni rien. Il avait l'habitude de se rendre sur les montagnes- vous le savez, le Sermon sur la montagne est un sermon très célèbre- et de rassembler les gens pour leur parler. Les gens l’écoutaient, mais personne n’absorbait ce qu'il disait.

Très peu de gens étaient avec lui, environ douze disciples, qui comprirent aussi qui il était au moment de sa mort. Avant, ils ne comprenaient pas ce qu'il était. En fait, ils ne pouvaient pas visualiser à l'intérieur de leur mental, ce qu'il faisait, ce dont il parlait. Mais quand Il ressuscita, cela les fit réfléchir : "Qui était-il ? Et qu'a-t-il a fait ? Comment se fait-il que nous soyons ses disciples? "
Ils n’étaient que des pêcheurs ordinaires. Vous le savez très bien, mais leur intelligence se manifesta tout d'un coup, leur dynamisme se manifesta et ils montrèrent vraiment une belle façon d'atteindre ce qu'on peut appeler une seconde naissance. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Puja de Pâques, Sydney, Australie 31/03/1991
Image : le Christ selon Raphaël, 1513-1514, musée de Londres
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire