dimanche 18 avril 2010

Etre sans désir


« Bouddha, comme vous le savez, s’occupe de notre côté droit, de notre Agnya. Il est très surprenant qu’une déité telle que lui travaille sur le côté droit. Il a dit, premièrement, "vous devriez être détaché, sans désir".

Je veux dire que personne ne travaillerait s’il n’avait pas de désir et s’il n’avait aucun moyen de retirer quelque chose de ce travail, selon le sens commun.
Car il faut travailler en étant sans désir, et c'est alors seulement que votre côté droit peut être conquis. C’est très symbolique.

Normalement, les personnes (utilisant beaucoup l’énergie) du côté droit sont extrêmement minces, mais le Bouddha est très gros. Normalement, ces personnes sont extrêmement sérieuses, très graves, même si vous les chatouillez elles ne vont pas rire. Mais le Bouddha rit tout le temps avec ses deux mains comme ça, il s'amuse. Voyez le contraste !

Ainsi, lorsque vous travaillez sans aucun désir, seulement alors, vous pouvez atteindre cet état, celui où vous serez tout le temps en train de rire. Mais ceux qui pensent que : "c'est nous qui faisons le travail" avec une certaine attente- Je veux dire, certaines personnes sont d’un faible niveau, elles veulent faire de l'argent, certaines veulent ceci ou cela, des absurdités, mais le désir devient plus en plus subtil et nuancé.
Au fur et à mesure que vous devenez plus subtils, les désirs commencent à être aussi plus subtils. Et si vous n'êtes pas prudents, le désir ne fait que devenir plus subtil.
Donc, Bouddha est placé sur le côté droit, et va sur le côté gauche. C’est lui qui a dit "Il faut être sans désir". Et il se trouve sur le côté droit, quel contraste !... En Occident surtout, les gens … sont surpris de voir que Je ne suis pas fatiguée. Mais je ne fais rien. Je veux dire que je n'ai pas de désir. En fait, Je ne fais rien, Je suis juste "nishkriya" (sans action). Je ne fais tout simplement rien.
Donc, lorsque vous devenez cet instrument, un instrument abandonné (à Dieu), quand vous savez que vous ne faites rien, alors vous parvenez à la maîtrise du côté droit. Comment allez-vous passer maître ? Vous ne faites rien, d'accord? Vous allez dans une boutique et vous obtenez le gros lot sans rien faire. Vous ne désirez rien puis soudain vous découvrez que, sans y avoir jamais pensé, là devant, une chose se présente à vous; prenez-la simplement.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Bouddha Puja, Deinze, Belgique, 04/08/1991
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire