lundi 29 mars 2010

Bhairava, l' Ange du côté gauche



« Je pense que nous n'avons pas compris la signification de Bhairavna qui monte et redescend le canal gauche "Ida nadi". "Ida nadi" est le canal, le "nadi" de Chandrama, celui de la Lune. Il s'agit donc d'un canal qui nous rafraîchit. Ainsi, le travail de Bhairava consiste à nous calmer.
Par exemple, les gens ont un tempérament bouillant de par leur ego, leur foie, ou quoi que ce soit d’autre. Si une personne se met dans une grande colère, alors Bhairavnath lui joue des tours pour la tempérer (la calmer).

Il organise tout, tout est sous son contrôle, avec l'aide des Ganas et de Ganapati (c'est le nom de Shri Ganesha en tant que roi des Ganas), pour calmer votre tempérament, vous donner un équilibre.
Donc, si quelqu'un a une personnalité très enflammée et qu’il dépasse les bornes, alors, d’une façon ou d’une autre, Bhairavnath organisera (un tour) avec l'aide de Shri Hanuman également, pour démontrer que cette stupide colère n'est pas bonne.
Ainsi, par exemple, pour les gens qui sont déprimés ou qui surexploitent le côté gauche (leur côté émotionnel) il est certain qu'Hanuman essaie de les aider à s'en sortir, mais aussi Bhairavnath les aide encore plus à s'en extraire.
Or, une personne qui est à gauche (trop sur le canal des émotions) ne peut pas être collective. C’est très difficile pour une personne qui est très à gauche, qui se sent toujours très triste, malheureuse et inquiète, elle ne peut pas profiter du plaisir de la collectivité, alors qu'une personne colérique, une personne du côté droit, n’apprécie aucune collectivité, ne permet à personne de profiter de la collectivité, c’est sûr, mais essaie d'être dans le collectif afin de pouvoir s’affirmer, parce qu’une telle personne essaie de montrer sa supériorité, qu’elle est quelque chose de supérieur- elle ne peut naturellement pas profiter de la collectivité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Bhairavnath Puja, Garlate, Italie 06/08/1989
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire