jeudi 11 mars 2010

"Shivo ham", Je suis Shiva



« Ce que nous sommes à l’intérieur, c’est l'Esprit. Nous sommes Shiva. Ce qui est à l'extérieur est destructible, ce qui est né mourra, ce qui est créé sera détruit.

Mais ce qui est intérieur, c'est notre "atma", qui est notre Shiva. Il est le reflet le Sadashiva qui est indestructible, sans désir et libre. Il n'est attaché à rien. Il est immaculé. En obtenant ce Shiva, et la lumière de ce Shiva, nous aussi acquérons lentement le renoncement. L'extérieur reste tel qu'il est, mais à l'intérieur, "l'atma" est permanent et indestructible, émettant toujours sa lumière ...

Sans la Réalisation du Soi, nous ne pouvons pas mener une vie équilibrée et qui soit véritablement collective. Nous ne pouvons pas connaître l’amour véritable, ni la vérité. Ce n’est qu’à travers la lumière de l'Esprit que la pure connaissance peut être connue. Quand on est instruit par l'Esprit, alors l’attention aussi devient pure ...

Mais quand une personne n'est pas totalement Réalisée elle pense toujours à elle-même, à ce qu'elle va manger aujourd'hui, quand elle va obtenir de la bonne nourriture, quel type d'aliments devra-t-elle cuisiner. Ou bien, elle se demande où elle pourrait aller aujourd'hui. Elle se demande où son importance sera appréciée le plus et à quel moment les gens lui offriront le respect, dans quel groupe elle pourra se faire une réputation.
Un autre style de personne se demandera comment faire plus d'argent, gagner toute la richesse de l'univers et comment corriger le monde. Encore un autre genre de personne ne pensera qu’à ses enfants, petits-enfants, parents, etc.

Mais dans tout cela, il y a un désir de victoire, de reconnaissance et de louange. La personne est toujours en quête de quelque chose et c'est pourquoi elle reste bloquée dans le cycle de la joie et de la tristesse. Son attention reste bloquée sur cette notion de «moi».

Mais quand on ne fait qu'un avec son Esprit, alors on pense différemment. On pensera à la manière d'utiliser une chose pour que l’humanité puisse en bénéficier, aux gens qui souffrent tellement et comment faire pour les aider.
Toutes les pensées se détournent du (seul) intérêt personnel, et quand on regarde un arbre, on (ne) pense qu’à la façon admirable dont Dieu l'a conçu. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Shi Shivaratri Puja, traduit de l'hindi, Inde, 23/02/1990
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire