dimanche 7 mars 2010

L'amour commence au sein de la famille




« On devrait savoir ce qu’est la famille. Un enfant grandit au sein de sa famille. S’il n’obtient pas une attention appropriée de la part de son père ou de sa mère, on pourrait dire aussi s’il est gâté, si ce n’est gâté, élevé sans limite ou s’il est négligé, alors l'enfant ne sait pas ce qu’est l’amour…

L’amour ne signifie pas que vous gâtiez votre enfant, ou que vous lui donniez beaucoup de jouets afin qu’il joue et vous laisse tranquille. Cela veut dire que votre attention est tout le temps sur l’enfant. Et cette attention ne consiste pas (à céder à ses désirs), mais c’est une attention qui agit pour le bien de l’enfant. Donc tout le temps, vous veillez avec bienveillance.
Et c’est pourquoi J’ai pensé qu’avant tout, la (valeur) de la vie de famille devait être reconnue, c’est très important.
Car de nos jours aussi, au nom de la religion, on met en place des couvents et des prêtrises, le sanyasi et toutes sortes d’autres choses...
  Ces personnes sont tellement sèches et elles incitent les gens à suivre sur une mauvaise voie qui les entraîne à prendre le sanyasa, (le célibat) à quitter leur maison, à fuir leur épouse et leurs enfants.
Ainsi, le premier point que J'ai compris, c’est que les êtres humains ne peuvent pas donner de l'amour s’ils n'ont pas connu l'amour. Et cet amour est plus efficace s’il est collectif.

Vous devez avoir remarqué qu’en Inde, les gens s’aiment beaucoup à l’intérieur de la famille…La raison en est que nous avions des familles composées. Le système des familles composées est comme un système collectif. Ainsi personne ne savait vraiment qui était … son vrai demi-frère, son vrai cousin, car tous vivaient ensemble comme les membres d’une famille. (Comme le système des villages Africains)
Mais ce système de famille aussi s’est cassé pour des raisons économiques et autres circonstances. Ainsi maintenant, dans ces temps cruciaux où les gens devraient connaître l’amour, vous constatez que dans tous les pays, la famille a commencé à éclater, surtout disons, dans les pays occidentaux. Car les hommes et les femmes n’ont jamais réalisé l’importance de la vie de famille, ils n’ont jamais eu foi en leur vie de famille. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Adi Shakti Puja, Cabella, Italie, 06/06/1993
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire