dimanche 28 mars 2010

Mahavir Jayanti selon Sahaja Yoga



Aujourd'hui c'est le "Mahavir Jayanti", l'Anniversaire de Shri Mahavira.

« Cette grande divinité qu’est Bhairavnath (Bhairava), s’est aussi incarnée plus tard sur cette terre en tant que Mahavira. Il se tient donc devant la porte de l'enfer et empêche les gens d’y sombrer. Mais si vous voulez aller en enfer, si tel est votre désir, si votre volonté va dans le sens de "je devrais aller en enfer", alors il vous dit "d’accord, tu peux y aller." Mais comme vous le savez, de nos jours, l'enfer est rempli de gens !
C’est pourquoi il est préférable d’essayer de combattre sa propre négativité et de devenir friand d’amusement, d’apprécier les autres, de les aimer, sans se soucier de ce qu’ils font pour vous, mais en pensant seulement à ce qu'on peut faire de bon pour eux.... Que Bhairavnath nous donne ce sens du rire, de la joie et de l’amusement. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Bhairavnath Puja, Garlate, Italie 06/08/1989

Mahavira a grandi comme un prince et s'appellait alors Vardhaman. Il excellait dans les prouesses physiques comme intellectuelles. Cependant, vers trente ans, il a renoncé aux plaisirs, au luxe, au pouvoir et au prestige de la royauté, pour entreprendre une vie très austère pendant plus de douze ans. Ensuite, il a obtienu spontanément la Réalisation du Soi. Non content d’avoir reçu son salut personnel, il a choisi d’aider l’humanité à se libérer.
Autour de lui, la société avait corrompu le véritable concept du dharma. Les valeurs spirituelles avaient été supplantées par les superstitions, les rituels et les dogmes sans vie. Mahavira a simplifié les procédures religieuses pour mieux se concentrer sur une conduite vertueuse, dharmique.
Le message de Mahavira pourrait se résumer ainsi: "ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse." "Blessures, violence envers toute sorte de vie, animale ou humaine, est dangereuse, comme si elle se retrournait contre soi."
Mahavira a insisté sur l’unité des formes de vie, l'un des principes les plus élevés pour la vie humaine. Etant familier avec les besoins et les capacités de l'être humain, Mahavira a décrit des règles de base à suivre:
-"ahimsa" pas de blessures physiques ou mentales
- "asteya" pas de vol
- "Brahmacharya" tempérance dans les plaisirs sexuels
- "aparigraha" pas de propriété.
Mahavira, est considéré comme le dernier des Prophètes Jain. Né en l'an 599 avant J.-C., il a quitté son corps mortel à l'âge de 71 ans le jour du festival du Diwali.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire